Mixité en école d'ingénieur : une nécessité !

| 17/11/2011 | Par Glenn Herrou - INSA de Rennes

113 votes

+

Aujourd'hui, la proportion de femmes en école d'ingénieurs est faible. Par exemple, à l'INSA de Rennes, elles ne représentent que 25% des étudiants. Par ailleurs, les entreprises veulent de plus en plus de mixité dans leurs groupes de travail, pour diversifier les points de vue et potentiels. La CGE (Conférence des Grandes Ecoles, http://www.cge.asso.fr/), association regroupant grandes écoles,entreprises et associations d'anciens élèves, tente de résoudre ce problème. En effet, il est devenu primordial pour les écoles d'ingénieurs d'améliorer la mixité dans leurs effectifs pour répondre à la demande du monde professionnel qui nécessite de l'innovation.

  • Contributions précédentes
  • Contributions suivantes