Transports
Le chantier de la Ligne à grande vitesse Bretagne-Pays-de-la-Loire

La construction de la LGV débutée cet été et la modernisation des liaisons Rennes-Brest et Rennes-Quimper se poursuivront en 2013 pour une mise en ser

 En Bretagne, les trois prochaines années seront marquées par de nombreux chantiers de travaux ferroviaires liés à la conjonction des différentes opérations nécessaires  pour mener à bien le projet « Bretagne à grande vitesse » (BGV). L’objectif de ce grand projet de transports publics : améliorer l’accessibilité du Grand Ouest. Il s’agit de faire bénéficier toute la Bretagne du gain de vitesse de la ligne à grande vitesse (qui mettra Rennes à moins d’1h30 de Paris) en modernisant les lignes Rennes-Brest et Rennes-Quimper pour mettre la pointe bretonne à 3 heures de Paris. Le chantier mobilisera environ 3 000 personnes (avec 1 000 nouvelles embauches dont 200 en Bretagne) entre juin 2012 et juillet 2015, prévoit l’entreprise de travaux publics d’Eiffage Rail express, retenue à l’issue du marché public lancé pour mener le projet).

Budget : 3,3 milliards d’euros financés via un contrat de partenariat public-privé (dont les collectivités bretonnes financeront 1 milliard d’euros). Une première pour construire une ligne à grande vitesse.

Les travaux en 2013

  • La construction de la  LGV  entre Le Mans et Rennes
    La future LGV de 185 km entre Connerré à l’Est du Mans et Rennes  avec  32 km de raccordement (pour éviter de créer de nouvelles gares) représentera 214 km de ligne nouvelle. Eiffage  a engagé les travaux préparatoires sur les 12 communes concernées par un parcours de 49 km où circulera le TGV. Fin des travaux  à l’automne 2016 pour une mise en service en 2017.
  • La modernisation des liaisons Rennes-Brest et Rennes-Quimper
    Elle se poursuivra avec des relèvements de vitesse effectifs en fin d’année 2013. Un grand débat public sera organisé l’an prochain pour présenter les différents scénarios envisagés.
  • Des travaux de rénovation, d’entretien et de sécurisation
    Le plan national de rénovation du réseau décliné en Bretagne (renouvellement des sections de voie et des aiguillages), des travaux d’entretien et de maintenance d’ensemble menés, diverses opérations de développement et de sécurisation du réseau conduite (suppression de passages à niveau, construction d’ouvrages d’art et de souterrains, allongement de quais, etc.).

 

La Région mise sur le projet "Bretagne à grande vitesse"

La politique de la Région pour  une Bretagne à grande vitesse

La politique transports de la Région Bretagne


Modifié le