Transmettre un héritage culturel vivant

Le patrimoine culturel régional (écrit, graphique, oral, musical, chorégraphique, photographique, audiovisuel) est riche et divers, mais trop souvent méconnu des Bretons eux-mêmes. Afin de le conserver et de le faire vivre sous de nouvelles formes, la Région soutient les principaux acteurs du patrimoine culturel immatériel en Bretagne pour les aider à le diffuser auprès du plus grand nombre.

Le patrimoine culturel immatériel à travers initiatives et rencontres

Un soutien est apporté aux initiatives qui permettent de conserver, de valoriser et de faire vivre le patrimoine culturel immatériel breton : création de la bibliothèque numérique régionale, structuration du secteur des musiques populaires de Bretagne, organisation de rencontres bretonnes du patrimoine culturel immatériel, soutien aux associations oeuvrant en faveur de ce patrimoine etc.

Création d’une bibliothèque numérique régionale
La Région a mis en chantier la création d’une bibliothèque numérique régionale. Elle offrira un point d’accès commun à un ensemble de contenus sonores, audiovisuels, photographiques, écrits détenus par les acteurs culturels régionaux (Cinémathèque de Bretagne, Dastum, Ina, musées, bibliothèques).
Objectif : les rendre plus visibles et mieux exploitables par les acteurs de l’édition, de l’éducation, de la recherche, du tourisme ou de la formation mais aussi le grand public.

Patrimoine oral, musical et chorégraphique breton et gallo

Pour permettre la conservation et la transmission du patrimoine oral, musical et chorégraphique breton et gallo, la Région soutient les structures qui ont une action majeure dans ce domaine (comme Dastum pour le patrimoine oral et musical ou Amzer Nevez) ; les grandes fédérations de musique et de danse Kendalc'h, Warl'Leur et Bodadeg Ar Sonerion (dans le cadre de conventions) pour leur action dans la transmission, la formation et la diffusion de la culture traditionnelle... Les aides aux festivals jouent aussi un rôle important dans la diffusion du patrimoine immatériel de la région.

Un patrimoine cinématographique et audiovisuel

Si elle mène une politique active pour la création audiovisuelle, la Région défend aussi la conservation du patrimoine audiovisuel en soutenant, notamment, la Cinémathèque de Bretagne.

En chiffres
Depuis sa création en 1986, la Cinémathèque de Bretagne a collecté, restauré et diffusé plus de 16 500 films réalisés sur la Bretagne ou par des Bretons.

Une formation et un enseignement supérieur artistiques

La création de pôles d’enseignement supérieur

La Région intervient financièrement dans différentes structures comme l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre National de Bretagne à Rennes ou l’Ecole supérieure européenne d’art de Bretagne (1000 étudiants dans les domaines de l'art, de la communication et du design). Pour développer l’enseignement supérieur et la formation continue, elle s’investit dans la mise en place en Bretagne de pôles d’enseignement supérieur artistique réunissant Etat, Région, Villes et universités afin de développer des filières de formation professionnelle initiale dans ce domaine.

Une formation supérieure aux métiers du spectacle
Après l’Ecole supérieure européenne d’art de Bretagne en 2010, un pôle d’enseignement et de formation supérieur pour les métiers du spectacle a été créé en 2011 (il délivre des diplômes d’interprètes musiciens, danseurs, comédiens et d’enseignement). Ces établissements d’enseignement initial créés selon le schéma Licence Master Doctorat (LMD) sont ouverts à la formation continue pour favoriser la mobilité professionnelle.

 

Cinéma audiovisuel : diagnostic des besoins en formation

En 2012, suite à un diagnostic des besoins en formation lancée à la demande des professionnels, un plan régional a été mis en place en Bretagne, en partenariat entre la Région et l'Afdas fonds de formation du secteur de l'audiovisuel et coordonné par l’Union des professionnels 'Films en Bretagne'. Trois parcours de formation professionnelle métiers ont été mises en place : "réalisateur", "producteurs" et "comédiens".Consulter le site de Films en Bretagne


Modifié le